Des millions de personnes
sont en difficulté économique.
Il existe des solutions
pour s’en sortir.

Des millions de personnes sont en difficulté économique.Il existe des solutions
pour s’en sortir.

Se bichonner n’est pas un luxe

avril 20, 2020

« Parce que je le vaux bien », dit la pub. Que vous soyez une femme ou un homme, que vous soyez jeune ou plus âgé(e), se faire du bien à prix mini, c’est permis…

Ne renoncez plus à une coupe ou à une couleur chez le coiffeur à cause de l’argent… Vous pouvez vous faire belle (ou beau) en devenant modèle ! Vous rendrez service aux étudiants en formation qui ont besoin de « cobayes » pour pratiquer et vous bénéficierez de soins à moindres frais, encadrés par des professionnels. Deux exemples : à l’ISEC, salon-école à Paris, le forfait Shampoing-Coupe-Coiffage est à partir de 11 € pour les femmes. Les grands noms de la coiffure ont aussi leur école de formation (Jean-Louis David, Jacques Dessange, Provélite Académie de Franck Provost…).

Belle, de la tête…

Même principe dans les écoles d’esthétique pour un soin du visage, une séance de maquillage ou une épilation. Les élèves des lycées professionnels s’exercent dans des salons d’application et instituts. Comptez environ 18 € pour une épilation jambes entières ou un soin du visage et 10 € pour une manucure. Contactez les lycées professionnels près de chez vous. À Paris : Marcel Lamy (01 47 70 71 97) ou l’école d’esthétique Françoise Morice (01 56 62 26 26).

… jusqu’aux pieds

Le centre de formation Opi, marque spécialisée dans les vernis à ongles, cherche régulièrement des modèles pour des manucure et pose de vernis gratuits sur les mains et les pieds. L’institut Danhier de Pédicurie-Podologie (à Saint-Ouen, 93400) dispense des soins gratuits par des étudiants encadrés par leurs enseignants.

Des salons sociaux

Bons pour le porte-monnaie et pour le moral, les salons sociaux reboostent l’estime de soi quand on est dans une situation difficile (chômage, maladie, isolement…). Joséphine Beauté ou les Coiffeurs de l’Espoir travaillent en partenariat avec des structures sociales telles que les CCAS des mairies, les Plans locaux d’insertion par l’emploi (PLIE), les Missions locales… Pour y avoir accès, contactez d’abord une assistante sociale de votre CCAS.  Elle évalue vos besoins et vérifie votre situation avant de vous proposer un soin de beauté ou une séance de bien-être.

Contacts :

leclaireur-coiffeurs.com, rubrique Trouver un prestataire, puis écoles et CFA

josephinebeaute.fr : coiffure, maquillage ou soins du corps.

– Coiffeurs de l’espoir : demandez à votre CCAS, PLIE, Mission Locale…

– École de coiffure ISEC – Renseignements : 01 47 70 83 49

– Lycée Marcel Lamy – Renseignements : 01 41 83 56 67

– Ecole Dahnier – Renseignements : 01 48 74 62 87

formation.opi-france.com, rubrique inscription modèle.

Chloé Bret et Marianne Martin dit Neuville

0

Vous aimerez aussi …