Léger coup de pouce pour les bourses étudiantes

Cette rentrée universitaire 2020-2021, les bourses sur critères sociaux sont augmentées de 1,17 %. Elles sont versées dès la fin août si vous avez fait les démarches à temps.

Si vous avez finalisé votre dossier dans les temps et que votre demande de bourse a été accordée, le premier paiement a dû arriver fin août. Il interviendra plus tard si vous n’avez pas constitué votre dossier (appelé Dossier Social Étudiant) avant le 15 mai. Pour l’année universitaire 2020-2021, le montant annuel va de 1 032 à 6 815 € selon votre situation. Les versements s’étalent généralement sur 10 mois (12 mois dans certains cas : pupilles de l’Etat, orphelins, anciens bénéficiaires de l’Aide sociale à l’enfance (ASE)…).

Les critères d’attribution

Ces bourses sont destinées aux étudiants âgés de moins de 28 ans au 1er septembre de l’année universitaire, sauf cas particulier (vous êtes handicapé, vous avez des enfants, vous avez fait du volontariat ou un service civique…).

Elles sont attribuées aux étudiants dont les ressources des parents (plus les leurs éventuellement) sont inférieures à certains plafonds, dont le montant varie suivant le nombre d’enfants, la distance entre le lieu d’études et le domicile familial… Un système de points (appelés points de charge), qui va de 1 à 17, détermine le plafond de ressources suivant votre situation. Par exemple, on compte 2 points si le domicile familial est à plus de 250 km de votre fac. On en ajoute 4 si vous avez une sœur ou un frère étudiant etc.

Calculez votre niveau de bourse

En fonction du nombre de points et des ressources comptabilisées, un échelon vous est attribué, de 0 bis à 7. Exemple : si vous avez 4 points de charge et des ressources inférieures à 26 270 €, vous êtes en échelon 2. Vous vous verrez alors attribuer le montant correspondant à votre échelon (voir tableau). Si vous avez 17 points de charge, vous serez dans l’échelon 7 (bourse la plus élevée) si les ressources de vos parents et les vôtres ne dépassent pas les 4 500 € par an et dans l’échelon 0 bis (bourse la plus basse) si elles sont en dessous de 33 100 € si vous n’avez pas de point de charge. Pour avoir une idée, vous pouvez utiliser ce simulateur.

Des avantages en plus

Au-delà de l’aide financière, la bourse universitaire vous ouvre droit à une exonération des frais d’inscription dans l’enseignement supérieur, mais aussi à une priorité pour obtenir un logement du Crous et, à partir de cette rentrée, elle fait baisser le prix des repas à 1 € dans les “restos U”.
Si votre situation ne vous permet pas d’obtenir cette bourse sur critères sociaux, vous avez peut-être droit à une aide spécifique ponctuelle ou annuelle. Pour le savoir, contactez votre Crous.

Remplir un dossier chaque année

Pour Helno Eyriey, vice-président de l’Unef, il ne faut pas hésiter à remplir le dossier social étudiant (DSE) pour demander la bourse (en ligne, du 15 janvier au 15 mai), même si on a un doute sur ses droits. “Il y a cette rumeur que seuls les boursiers au lycée peuvent avoir une bourse universitaire. C’est faux. Il y a beaucoup plus de boursiers universitaires, ce ne sont pas les mêmes critères. Il ne faut pas hésiter à faire une demande chaque année, les frais de dossier ne sont pas très chers (6 €). On peut devenir boursier alors qu’on ne l’était pas l’année précédente, les critères changent d’année en année.” Mais attention ! Vous avez des devoirs aussi : l’obtention pour l’année suivante est conditionnée par la réussite dans les études, l’assiduité aux cours et aux examens…

Conseil : En cas de difficultés pour fournir certains documents, contactez le service social du Crous qui peut prendre en compte votre situation.

Liens utiles 

Tous les détails sur la constitution du DSE

Foire aux questions sur le DSE

Rouguyata Sall

©2020 Association debout Mentions légales | Contact

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account