Des solutions pratiques pour faire face aux difficultés de la vie et rester debout.

Tests Covid : bientôt la fin de la gratuité

septembre 24, 2021

Les tests de dépistage de la covid deviendront payants à l’automne, sauf s’ils sont prescrits par un médecin. La gratuité a déjà été supprimée dans certains cas.

 

Aujourd’hui encore, le dépistage de la covid peut être nécessaire pour obtenir votre Pass sanitaire, si vous n’êtes pas encore vacciné. Il est aussi indispensable, pour en avoir le cœur net et protéger les autres, si vous ressentez des symptômes (gorge qui pique, rhume ou autres) qui évoquent la Covid, mais aussi si vous devez être hospitalisé. Pour l’instant, ces tests, antigéniques ou PCR, sont toujours gratuits, entièrement pris en charge par l’assurance maladie.

Mais attention, la donne changera cet automne. Le Président de la République l’avait évoqué le 12 juillet et le porte-parole du gouvernement l’a confirmé le 11 août : les tests de dépistage ne devraient plus être gratuits à partir de la mi-octobre, sauf s’ils présentent un « caractère médical ». Concrètement, ils ne seront alors plus remboursés que si vous avez des symptômes qui évoquent la Covid ou si vous êtes cas contact, à condition que vous présentiez une ordonnance d’un médecin. Sinon, il faudra le payer de votre poche : 43,89 € pour un test RT-PCR, 25 € pour un test antigénique.

 

Français et étrangers : les règles s’adaptent

Depuis le 7 juillet 2021, les tests de dépistage de la Covid-19 (tests RT-PCR ou antigénique) pour les personnes qui viennent séjourner temporairement en France, mais n’y résident pas habituellement et relèvent d’un régime étranger de sécurité sociale sont pris en charge par l’Assurance Maladie française uniquement s’ils ont un caractère médical. Concrètement, lors du test de dépistage, il faut obligatoirement présenter une ordonnance ou bien montrer le SMS ou l’email envoyé par les équipes de contact tracing prouvant son statut de cas contact d’une personne atteinte de la Covid-19.

Une seule exception demeure, pour les Français qui résident à l’étranger et sont de passage sur le territoire français pour un séjour temporaire : ils bénéficient toujours de la prise en charge de leurs tests de dépistage, qu’ils aient un caractère médical ou non. Ils n’ont pas à présenter une ordonnance, ni d’avoir été identifié comme cas contact d’une personne atteinte de la Covid-19 pour bénéficier de la prise en charge de leurs tests de dépistage.

En revanche, toutes les personnes qui résident sur le territoire français, comme les bénéficiaires de l’Aide médicale d’État (AME), continuent pour l’instant à bénéficier de la prise en charge de leurs tests de dépistage, qu’ils aient un caractère médical ou non.

 Il est aussi encore temps de se faire vacciner : toute personne résidant sur le territoire français, avec ou sans droits, peut toujours y accéder gratuitement. En effet, pour se protéger et protéger les autres de la Covid, la vaccination doit progressivement et définitivement prendre le pas sur les tests de dépistage à répétition.

Pass sanitaire

Pour obtenir le Pass sanitaire, instauré cet été pour les adultes et qui sera étendu fin septembre aux 12-17 ans, il suffit aujourd’hui de prouver l’une de ces trois conditions :

  • Avoir reçu les deux injections de l’un des vaccins à deux doses (Pfizer, Moderna ou Astrazeneca), ou une seule si vous avez déjà eu la Covid, depuis au moins 7 jours
  • Avoir reçu une injection du vaccin unidose (Janssen) depuis au moins 28 jours
  • Présenter un résultat de test RT-PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures.

Claudine Proust

Vous aimerez aussi …

6 astuces pour bouger au quotidien

6 astuces pour bouger au quotidien

Du matin au soir, toutes nos activités nous permettent de nous muscler et de travailler notre souffle et notre cœur....