Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Pendant quelques semaines, des demandeurs d’emploi deviennent associés dans une « entreprise éphémère ». Ils ont pour mission commune de trouver un job, pour eux-mêmes ou les autres.

Ils ne se connaissent pas mais vont s’entraider dans leur quête d’un emploi. Tel est le concept des « entreprises éphémères », lancé en 2015 à Arles par Didier Krief et Céline Garence. « La force de ce dispositif est que tous les participants cherchent du travail pour tout le monde », souligne le co-fondateur. Ce qui multiplie les chances de trouver rapidement un poste. Plus de 700 demandeurs d’emploi ont intégré le programme depuis son lancement. Leurs profils sont divers et variés. Se côtoient des femmes, des hommes, des jeunes, des seniors, des bac+5, des personnes qui n’ont pas le bac, des cadres, des ouvriers… « Il n’y a aucun critère au recrutement. La seule condition est d’être en recherche active d’emploi et avoir le sens de l’engagement », explique Didier Krief. Les premiers inscrits sont les premiers choisis.

La suite de cet article est réservé aux abonné(e)s…

vous aimerez aussi