Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Dans ses 28 entreprises d’insertion, le groupe Vitamine T aide les personnes éloignées de l’emploi à renouer avec le monde du travail. En testant plusieurs postes.

Il y a quelques mois de cela, Anis n’était pas du matin. Il a plusieurs fois raté des rendez-vous, y compris proches de midi. Mais ça, c’était avant. Il se lève aujourd’hui autour de 5 heures pour prendre son poste à 6 h 30 pétantes. Depuis mai 2021, il est en contrat d’insertion chez Confectio, filiale du groupe Vitamine T. Un atelier de confection textile où il coud, pique et surjette jusqu’à 13 h 20 du lundi au vendredi. Pour l’intégrer, il est passé par un programme d’accompagnement et de remobilisation vers l’emploi porté par la structure. Sa coach, lors de cette période, se rappelle d’un « garçon renfermé, peu sûr de lui et qui ne savait pas quoi faire ». Chargée de l’épauler dans sa recherche d’emploi ou de formation, Pascale Esnault lui fait tester une dizaine de postes avant qu’il trouve celui qu’il occupe désormais. Avec ce job qui le « rapproche d’un rythme et des obligations qu’il connaîtra dans le monde du travail », Anis aborde son avenir avec plus de clarté. Il ne souhaite pas poursuivre dans la couture, plutôt dans la sécurité ou le bâtiment. Qu’importe la voie qu’il choisira, ce qui prime est la confiance et la stabilité qu’il a acquises.

La suite de cet article est réservé aux abonné(e)s…

vous aimerez aussi