Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Et si pour une fois vous vous faisiez servir ? C’est désormais possible (presque) gratuitement au République, nouveau restaurant solidaire à Marseille.

Un euro symbolique, c’est le prix du repas gastronomique proposé par le République, restaurant du chef étoilé Sébastien Richard, situé à Marseille. Ce prix solidaire est réservé aux personnes bénéficiaires d’aides alimentaires. Sur les 250 places du restaurant, la moitié est destinée à les accueillir, qu’il s’agisse de personnes sans domicile fixe ou encore de foyers touchés par la précarité. L’objectif du chef ? « Mélanger les personnes dans un même univers, les servir de la même façon, en même temps, pour la même prestation », explique celui-ci. « C’est le genre d’initiatives dont on a bien besoin, confirme Ella, 47 ans. Quand on est précaire, on nous donne l’impression que l’on n’a pas le droit de se faire plaisir ou que l’on n’a pas les mêmes droits que d’autres ».

Demander aux associations et services sociaux

Alors que les clients paient entre 25 et 30 € le repas, l’euro symbolique demandé aux bénéficiaires de l’aide alimentaire leur permet de se fondre parmi les premiers. « On ne part pas sans payer sous les regards des autres clients. J’ai trouvé que c’était bien pensé », confirme Ella. « J’y ai eu accès grâce au CCAS et j’ai pu emmener mon mari et mes enfants au restaurant, une première en huit ans ! » Pour justifier de sa situation, cela se passe avec les associations et structures partenaires, en toute discrétion et en amont du repas, afin, toujours, d’éviter toute gêne lors de votre visite en salle. Pour accéder au restaurant, il faut donc vous renseigner auprès de votre structure d’aide alimentaire ou association locale partenaire du restaurant, qui pourra vous ouvrir ses portes. Parmi elles, le Samu Social, le CCAS, ou encore La Croix Rouge.

Ailleurs aussi, des restaurants solidaires

Le restaurant va aussi se doter de plusieurs camions de restauration, les fameux food trucks, qui arpenteront les quartiers les plus excentrés de la ville, et proposeront les spécialités du restaurant. La solidarité ne connaît décidément pas de limite !
Si vous n’habitez pas à Marseille, renseignez-vous, il n’est pas impossible que des initiatives solidaires similaires au République commencent à fleurir. D’autres modèles existent. Ainsi, la Cocotte Solidaire à Nantes propose des repas à prix libre (prix d’équilibre conseillé 9 €). A Rennes, vous trouverez Le Fourneau, restaurant social offrant des repas aux personnes sans domicile fixe pour un euro symbolique également. A Paris, la municipalité offre aux plus démunis des repas assis et de qualité dans 10 restaurants solidaires. La Société Saint Vincent de Paul accueille les familles en précarité dans ses restaurants sociaux, dont les plus importants se trouvent à Bordeaux, Nice et Montpellier. Car la convivialité est un plat qui réchauffe les cœurs.

Valentine Leroy

Lien(s) utile(s)

vous aimerez aussi

© 2021 ASSOCIATION DEBOUT