Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Vous travaillez mais vous avez des revenus modestes ? Vous avez peut-être droit à la prime d’activité. Une aide à demander auprès de la Caisse d’allocations familiales.

Plus de 4 millions de foyers français touchent la prime d’activité. Cette prestation sociale versée par la Caf (Caisse d’allocations familiales) a pour but de compléter les revenus modestes de certaines catégories de travailleurs. Les conditions pour l’obtenir sont simples : avoir plus de 18 ans, habiter en France de façon stable, exercer une activité professionnelle (salariée ou indépendante) ou être indemnisé au titre du chômage partiel ou technique, être Français (ou citoyen de l’espace économique européen).

La prime d’activité n’est versée que si vous la demandez

D’après le baromètre 2022 publié par le site Mes-Allocs.fr, 19 % des moins de 25 ans qui pourraient toucher la prime d’activité ne la demandent pas. C’est même 53 % pour les plus de 25 ans ! Tout simplement par méconnaissance. « Je ne pensais pas qu’il existait une aide pour les personnes qui ont un boulot », témoigne Emma. À 24 ans, cette Marseillaise occupe un poste de chargée de communication pour un salaire à peine supérieur au SMIC. La prime d’activité le complète d’une centaine d’euros chaque mois. Un peu de « beurre dans les épinards » grâce à un ami qui lui a parlé de ce dispositif.

Un simulateur pour savoir si vous avez droit à la prime

Sur son site internet, la Caf propose un simulateur gratuit pour vérifier si vous êtes éligible à la prime d’activité et estimer un montant. Si c’est le cas, vous devez déposer une demande de prime d’activité directement en ligne. Si vous n’êtes pas encore allocataire de la Caf, vous devrez alors créer votre espace personnel. Vous devrez renseigner le nombre de membres de votre foyer et la situation professionnelle de chacun. Ainsi que vos ressources mensuelles : salaires, indemnités (chômage, maladie, retraite, pension, etc), prestations, aides sociales et autres revenus imposables. La moyenne de la prime d’activité reçue par les foyers français est de 177,50 €. Il est cependant impossible de donner un montant exact et universel puisqu’il dépend des ressources de chaque foyer.
À noter : si vous êtes mal à l’aise avec internet, vous pouvez obtenir de l’aide en vous rendant directement à l’antenne de la Caf dont vous dépendez ou dans un espace France Services près de chez vous (voir la carte).

N’oubliez pas de déclarer vos ressources

Pour toucher la prime d’activité régulièrement si vous êtes éligible, vous devez déclarer vos ressources lors de votre première demande, puis tous les trois mois. Par exemple, pour une première demande de prime d’activité réalisée en février, vous devrez indiquer l’ensemble des ressources que vous avez perçues en novembre, décembre et janvier. Une fois le montant calculé par les services de la Caf, la prime vous sera versée en mars, avril et mai. En mai, vous devrez de nouveau déclarer vos ressources, cette fois celles de janvier, février et mars. Si elles n’ont pas changé, vous percevrez la même somme que précédemment pour les mois de juin, juillet et août. Si vos revenus ont changé, après vérification que vous êtes toujours éligible, un nouveau montant sera fixé. Et ainsi de suite tous les trois mois. Une habitude à prendre et à ne surtout pas oublier, sous peine de perdre un trimestre d’une aide plus que bienvenue.

LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS
Une foire aux questions sur la prime d’activité est disponible sur le site de la Caf. Vous y trouverez les réponses à diverses interrogations. Par exemple : la prime d’activité est-elle cumulable avec le RSA ? Je touche un petit salaire et mon conjoint a un revenu bien supérieur au mien. Ai-je droit à la prime d’activité ? Est-ce que la Prime d’activité est imposable ?

Agathe Perrier

Lien(s) utile(s)

vous aimerez aussi

© 2021 ASSOCIATION DEBOUT