Des solutions pratiques pour faire face aux difficultés de la vie et rester debout.

Impôts 2021 : quand envoyer votre déclaration ?

mai 2, 2021

La campagne 2021 de la déclaration des revenus est ouverte. Voici le calendrier à respecter.

 

Vous avez l’obligation d’effectuer la déclaration des revenus que vous avez perçus en 2020 en ligne sur le site www.impots.gouv.fr. Il reste toutefois possible, dans certains cas, de remplir une déclaration papier, notamment si vous n’êtes pas en mesure de déclarer vos revenus par internet.

 

Vous remplissez une déclaration papier

Vous avez jusqu’au 20 mai 2021 minuit pour adresser votre imprimé au service des impôts des particuliers dont vous dépendez.  

 

Vous déclarez en ligne

Les dates butoir sont fixées en fonction votre lieu de résidence au 1er janvier de cette année. Vous avez jusqu’au :

  • 26 mai 2021 minuit pour les départements n°01 au n°19 ou si vous ne résidez pas en France.
  • 1er juin 2021 minuit pour les départements n°20 à n°54, y compris les deux départements de la Corse.
  • 8 juin 2021 minuit pour les départements n°55 à 974/976.

Exemple : si vous habitiez à Morlaix (29) le 1er janvier 2021, vous devez déposer votre déclaration en ligne au plus tard le 1er juin à minuit.

 

Vous déclarez automatiquement dans certains cas

Votre situation n’a pas changé en 2020, vous n’avez apporté aucune modification à la dernière déclaration pré-remplie et tous vos revenus sont connus de l’administration fiscale ? Dans cette hypothèse, vous avez reçu, par courrier ou par e-mail, un document récapitulatif de votre situation fiscale 2020. Vérifiez-le. Si vous n’avez rien à corriger ou à ajouter, inutile d’envoyer votre déclaration. Vous n’avez rien à faire. L’administration fiscale considère que vous avez rempli votre déclaration de manière dite « automatique » ou « tacite ». Elle procédera alors au calcul de votre impôt sur la base de ces informations. Dans le cas contraire, corrigez ou complétez votre déclaration et déposez-la en respectant le calendrier ci-dessus.

Avis aux retardataires ! Ne vous y prenez pas à la dernière minute, car une fois la date butoir dépassée, vous risquez 10 % de pénalités, calculés sur le montant de l’impôt dû.

 

Maëlliss Patti

Vous aimerez aussi …